Une geste pour la planète? Optez pour le masque taïwanais.

Mis à jour : 29 mai 2020



New Ways Of Living a comme son nom l’indique pour but d’inciter à de nouveaux modes de vie, et ce, à travers l’art au quotidien, la cuisine, la mode, la décoration et de nombreuses activités proposées sur le site.


Cette année, nous sommes confrontés à un problème sanitaire auquel nous faisons face, en apportant notre vision et notre état d'esprit aux masques avec lesquels nous allons vivre pour quelques temps et qui nous l'espérons deviendront un réflexe pour les personnes momentanément contagieuses durant les épidémies saisonnières.


Alors autant s’amuser et varier les styles autour de ces nouveaux accessoires du quotidien !


Les masques New Ways of Living sont disponibles sur notre site depuis le 16 mars, grâce à Ashley de YingJoy Pastry, une amie d’origine taïwanaise de la fondatrice de Paris Capitale de la Terre, qui s"était offusquée de l’absence de masques barrières et a effectué des recherches sur les différents patrons proposés à Taïwan afin de réaliser le patron "coupe taïwanaise" proposé dans différentes tailles par Paris Capitale de la Terre.


L'atelier parisien confectionne depuis des protections pour toutes les personnes qui en ont fait la demande depuis le début du confinement.


Porter des masques jetables est un désastre écologique pour des raisons évidentes.


Les masques Paris Capitale de la Terre ont été conçus pour pouvoir servir d’étuis pour ce type de masques.


Les masques médicaux n'étant pas disponibles pour la population au début du confinement, l'atelier a pris soin de concevoir ces masques dans le respect de l'assemblage de tissus AFNOR avec une coupe taïwanaise, version améliorée du modèle proposé par le CHU de Grenoble pour pouvoir remplir un premier rôle de masque barrière de qualité en attendant de pouvoir être utilisé à des fins écologiques et économiques.


Le masque New Ways of Living permet en effet, d’y insérer en plus un masque médical pour une protection optimale, le masque en tissus devient donc réutilisable et lavable sans limitation.


À Taïwan, la vente de masques est limitée par personne, à 3 masques tous les 7 jours, par manque de stocks puis par soucis d'écologie.


S’en procurer peut s’avérer complexe, voire physiquement impossible, car le trajet jusqu'à une pharmacie est parfois trop long.


Avec l'asse